M comme Monuments commémoratifs

Érigés en masse au lendemain de la Première Guerre mondiale, les monuments commémoratifs avaient certes pour objectif de glorifier les héros morts pour la patrie mais aussi et surtout d'honorer leur mémoire. Ils étaient là pour faire le lien avec les générations futures, et, de fait, continuent à jouer ce rôle. Les jeunes participent aux hommages rendus, notamment au très symbolique ravivage de la Flamme du Souvenir à l'Arc de Triomphe.

Cérémonie de ravivage de la Flamme à l'Arc de Triomphe le 7 octobre 2014
Les nombreux projets d'indexation et d'annotation collaborative témoignent de l'actualité des monuments aux morts... ancrés dans le paysage local ! La base de données des monuments aux morts de France et Belgique développée par l’université de Lille 3 et labellisée par la mission du Centenaire en est un très bon exemple. Le documentaire réalisé en 2014 par le CNRS en est un autre ! Il aborde notamment la question des monuments aux morts d'Alsace-Lorraine.

Pourquoi les monuments de Moselle se distinguent-ils de ceux de la France de l'intérieur ?



Au Poilu libérateur
(source : gallica.bnf.fr)
Comme  le  souligne Jean-Claude Jacoby dans son remarquable article intitulé Le Poilu libérateur : l'oeuvre messine du sculpteur Henri Bouchard : « les monuments de Moselle ont une typologie différente de ceux de la France de l'Intérieur ». À quelques exceptions près, dont la commune de Richemont, les poilus en bronze sont quasi inexistants... ce qui peut aisément se comprendre !

En 1940, les autorités allemandes étêtent le monument aux morts de Metz et suppriment les deux Poilus. L'inscription française est également remplacée par « Sie starben für das Reich » c'est-à-dire «  Ils moururent pour l’Empire ».

Rendez-vous au monument aux morts
Mais la piéta, elle, n'a pas été altérée... car elle est universelle ! Tout comme le mort, nu, dépouillé de son uniforme.

Monument aux morts de Betting
Dans mon village, le monument aux morts surmontée d'une croix de Lorraine est dédié à la mémoire des enfants de Betting, victimes de la guerre.

Il rend hommage aux soldats lorrains morts sous l'uniforme allemand pendant la Première Guerre mondiale, mais également pendant la Seconde. Qu'il s’agisse des morts des suites de guerre, des déportés politiques ou encore des malgré-nous.

Le 20 octobre 2013, j'ai indexé sur le site Geneanet les noms des vingt-trois victimes mentionnées, dans la rubrique Tombes & monuments.

Cette base collaborative regroupe des photos de sépultures, des monuments aux morts mais également des plaques commémoratives ; cet outil est très précieux pour retrouver les noms de vos ancêtres.


Commentaires

  1. Voilà un tour complet des sites récents des Monuments aux Morts et des indexations. Dommage qu'il y manque MémorialGenweb, créé il y a 15 ans, bien avant le Centenaire http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/index.php
    J'aime bien aussi Mémoire de Pierre : http://memoiresdepierre.pagesperso-orange.fr/ Mais on ne peut pas tous les citer.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce commentaire. MémorialGenweb est en effet un site précurseur qui continue à être très utile. J'en ai beaucoup parlé aujourd'hui lors de ma conférence http://fr.slideshare.net/SandrineHeiser/mourir-ou-ne-pas-mourir-pour-la-france-les-mosellans-dans-la-grande-guerre. J'irai également regarder http://memoiresdepierre.pagesperso-orange.fr/ que je ne pratique pas pour l'instant.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

C comme Carte du combattant