Articles

Affichage des articles du 2014

Miss Armoiries 2015... Nord-Pas-de-Calais !

Image
Lors de la cérémonie de Miss France 2015, les candidates ont revisité le costume traditionnel... ou folklorique. 
Extrait de l’élection Miss France 2015, diffusée sur TF1 le 6 décembre 2014
33 Miss en costume folklorique sur WAT.tv
Passée un peu inaperçue, Miss Lorraine a défendu la culture régionale en arborant une robe plutôt discrète mais laissant deviner sous un tulle noir deux jolies pivoines... fleurs emblématiques de la Moselle !
#Miss #Lorraine #Pivoines
Si Miss Bretagne présentait une hermine sur sa robe blanche et noir, trois autres jeunes filles ont porté haut les couleurs de leurs régions en s'inspirant plus ou moins librement de l'héraldique traditionnelle.

Ainsi, Miss Poitou-Charentes était revêtue d'une création originale se blasonnant "Coupé d'argent et de sable au lion de gueules brochant sur le tout"... il manquait cependant "armé et lampassé d'azur", c'est-à-dire... les griffes et la langue bleues !
#MissFrance2015#Armoiri…

De Gene@2010 aux #MatinsMalins

Image
Mes occasions de croiser des généalogistes [dans la vraie vie... et en dehors des cimetières] étant de plus en plus rares, je les apprécie d'autant plus ! Ainsi, ces dernières semaines, j'ai eu la chance de présenter une conférence dans le cadre du Forum national de généalogie et de rencontrer Sophie Boudarel [qui a publié mon portrait de généablogueuse dans La Gazette des ancêtres] en participant aux Matins malins...


que vous êtes nombreux à avoir suivis en #LT avec le hashtag #MatinsMalins...
#MatinsMalins Pourquoi @mbourlet ne sort jamais sans son dictionnaire militaire… Mieux que les #AFGGhttp://t.co/qm8yKOlxJ7
— Sandrine Heiser (@tokenheiser) 18 Octobre 2014 pour tout savoir sur Votre ancêtre Poilu sur Internet !

Chargement #MatinsMalins #Geneanet #1GM #Bouin #MPLF #Commemo14 La boucle est bouclée ! Afficher sur Instagram
Ceci me permet de poursuivre une réflexion débutée il y a quelques jours avec ma collègue en charge des réseaux sociaux aux Archives de France après …

Célèbre-t-on les rebelles ?

Image
Cette année, les Rendez-vous de l'Histoire de Blois se sont penchés sur la question épineuse des rebelles en tous genres ! Qu'il s'agisse d'oppositions politiques, de mouvements populaires, de critiques de la société ou encore de dissidences religieuses... "@ArchivesFrance: .@tokenheiser répond à la questíon "Célèbre-t-on les rebelles?" avec #Commemo14#RVH2014pic.twitter.com/WCNT0X6zac"
— Sandrine Heiser (@tokenheiser) 10 Octobre 2014 J'en ai profité pour rechercher parmi les 1150 commémorations publiées depuis 1999 sur le site des Archives de France des « rebelles » mis à l’honneur...

Ainsi, j'ai présenté le 10 octobre 2014 dans le cadre des rencontres pédagogiques, les ressources numériques accessibles en ligne dans la rubrique « Commémorations nationales ».

Célèbre-t-on les rebelles ? L'exemple des Commémorations nationales
Un constat s’impose... Parmi la centaine d’anniversaires retenus chaque année par le Haut comité aux Commé…

Z comme Zinzin(g)

Image
Pour répondre à la question posée le 16 juin par Mélanie et relayée par Sophie Boudarel, je propose une solution alternative... Il faut être zinzin ! 
Sujet : Faut-il être inconscient ou obéir à ses désirs pour bloguer sa généalogie à raison d'1 lettre/jour ? #ChallengeAZ Vous avez un mois. — murmuresdancetres (@mastie87) 16 Juin 2014Z comme Zinzin(g)... car il faut l’être un peu pour s’attaquer à un tel challenge sans y être préparé ! Mais c’est aussi une référence à « Oscar », le film préféré de mes filles, où Louis de Funès excelle...



Le 31 juillet prochain, nous célèbrerons le centenaire de sa naissance... qui coïncide avec la mort de Jaurès.  Si vous souhaitez en savoir plus sur les Commémorations nationales, suivez le compte Twitter des Archives de France et le mot-dièse #Commemo14  pour les anniversaires de 2014. 

Valorisation numérique des Commémorations nationales
C'est enfin, un dernier clin d’œil à mes ancêtres originaires de Moselle, où les noms des communes ont été …

Y comme Yonne

Image
En 2010, j'avais envisagé un temps de consacrer mon Master 2 en technologies numériques à la réalisation d’un modèle XML, afin de définir un ensemble de règles applicables aux pièces matricules(1), pour faciliter l’interopérabilité des données dans le cadre du protocole OAI-PMH. Mais, il y a quatre ans, cette question ne semblait pas pouvoir déboucher rapidement sur un projet concret !

En autorisant la mise en ligne et l’indexation, par les Archives départementales et les Archives nationales d’outre-mer, des registres matricules du recrutement militaire jusqu’à la classe 1921, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a ouvert la voie aux Poilus sur internet... en les plaçant au cœur du dispositif des commémorations du Centenaire(2).


Lorsqu'en janvier dernier j'ai écrit « Il faut commémorer le soldat Daulier "Mort pour la France" », le département de l’Yonne faisait partie de la vingtaine de sites d’archives qui avait mis en ligne les fich…

X comme X... Archives administratives des unités et des états-majors

Image
En pleine commémoration du Centenaire 14-18 et quelques mois avant l'inauguration du Grand Mémorial, l'importance des registres matricules pour les recherches généalogiques n'est plus à démontrer ! J'aurai d'ailleurs l'occasion d'y revenir dans Y comme...
Moins évidente, la série X [qu'il faut faire précéder du sigle GR qui désigne la famille de cotes Guerre] du Service historique de la Défense est une autre source extrêmement précieuse pour qui s'intéresse à la carrière militaire de ses ancêtres. Elle s'étend de la fin du XVIIIe siècle au début du XXe siècle et conserve les archives administratives des unités, des états-majors et plus généralement de l'administration militaire. 

Je pense notamment à trois sous-séries qui méritent le détour :
Inventoriées dans la sous-série GR Xy, les archives de l’hôtel des Invalides (1670-1910)  comprennent à la fois des registres collectifs d’admission et des dossiers individuels de …

W comme Weiss

Image
À toutes les époques et dans tous les camps, les guerres ont bouleversé les destins individuels et modifié à jamais les histoires familiales. Ainsi, à la veille de ses quatre ans, Simonne Daulier, née le 2 juin 1911 dans la Manche devenait orpheline... Mathilde Weiss, elle, était née quatre mois plus tard le 2 octobre 1911, mais en Alsace... 
C'est à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, en 1945, que sa vie basculera avec la mort de son mari, Aloyse Fontaine, incorporé de force dans l'armée allemande... quelques mois plus tôt... à l'âge de 36 ans.

Et d'une guerre l'autre, l'histoire se répète... une veuve et une orpheline de six ans, Anne-Marie, qui ne pourra finalement se recueillir sur la tombe de son père, disparu quelque part sur le front russe, que soixante ans plus tard !


Rencontre avec Armand Klein, un ancien Malgré...par France3Alsace

Pour la première fois, quatre Malgré-nous, incorporés de force dans la Wehrmacht, ont pu participer aux cérémonies du 70e…

V comme « Vos ancêtres à travers les archives militaires »

Image
À aucun moment je n'ai imaginé atteindre la lettre V de ce challenge... Mais puisque j'y suis parvenue - certes à grand peine et avec de nombreux détours - j'en profite pour faire un retour sur la publication que j'ai coécrite avec Vincent Mollet dans le cadre de la Journée du généalogiste, évoquée à la fin de mon billet R comme Revues...
Nous avons eu grand plaisir à explorer les innombrables ressources du Service historique de la Défense afin d'essayer d'en faciliter l'approche pour les généalogistes... même si nous avons écrit l'ensemble des textes au pas de charge pour permettre la sortie de l'ouvrage le 22 juin 2012... 4 jours à peine avant la manifestation !
C'est pourquoi, l'année suivante, cette publication a été complétée par un Guide du lecteur précisant les modalités pratiques d'accès aux archives, ce qui n'était pas l'objectif de « Vos ancêtres à travers les archives militaires ». Coédité avec Archives & Culture... …

U comme Ubuntu

Image
Le 31 mai dernier, lorsque j'ai créé mon blog pour participer au ChallengeAZ, j'ai trouvé assez facilement un titre qui me correspondait. Pour ce qui est de sa description, elle me semblait couler de source : « Entre archives et histoire... en passant par la généalogie, l'héraldique et surtout le numérique ». Or, arrivée à la lettre U, je m’aperçois que les technologies numériques... qui sont mon dada, sont les grandes absentes de ce défi !
Tout le monde connaît Windows... mais qui connaît Ubuntu ? J'avoue avoir découvert ce système d’exploitation gratuit, constitué de logiciels libres, à l'occasion d'un congé de formation professionnelle, il y a quatre ans, à  l’École nationale des chartes.
Le concept du « logiciel libre » doit à peu près avoir mon âge ! Pour ne pas être ditpropriétaire, il faut respecter quatre libertés essentielles... Je suis loin d'être une intégriste du libre, mais il me semble qu'il faut se poser certaines questions quant à notre r…

T comme Tahiti

Image
À la naissance de ma fille Suzane... le livret de famille s'est envolé pour Tahiti, à Pirae, où son père était né une trentaine d'années plus tôt. Un moment il avait été envisagé de le prénommer Téva... qui signifie prince des voyages...

Aussi, pour perpétuer la tradition, le troisième prénom de ma fille cadette est Hina, déesse polynésienne de la Lune... qu'elle arbore fièrement sur son tee-shirt... également peint d'une fleur de tiaré.


L'expérience polynésienne marque profondément et durablement toutes celles et ceux qui ont eu la chance d'y vivre quelques années... et cela reste un thème privilégié de toutes les réunions de famille. 
Alors, rien que pour le plaisir et pour démontrer qu'il n'y pas que les Haïdouks... voici un autre moment de nostalgie !



S comme Schwartz

Image
Le premier des Schwartz à s'installer ferme de Betting s'appelle Christophe. Il est le fils ainé de Jean Schwartz, qui perd en 1852 sa fille, Marie, âgée de trois ans et son épouse, Élisabeth Fotré, suite à la naissance de Pierre, leur cinquième enfant. 
Veuf et père de quatre fils, nés entre 1847 et 1852, Jean Schwartz se remarie l'année suivante avec Anne Catherine Klein, originaire de Marienthal, avec qui il aura encore cinq enfants, tous nés à Seingbouse.
L'une des conséquences de ce second mariage sera l'exode des trois frères de mon AAGP vers l'Algérie... comme j'ai eu l'occasion de l'évoquer dans O comme Oran.
Après avoir opté pour l'Alsace-Moselle(1), Christophe épouse en juin 1874, Marie Catherine Brun, de la ferme de Betting. C'est vraisemblablement grâce à une aide financière des frères oranais... que le couple parviendra à acquérir l'ancienne bergerie des Seigneurs de Betting et les terres avoisinantes... mais cela reste à vér…

R comme Revues...

Image
Avant de quitter le Service historique de la Défense, j'ai eu la chance de contribuer pendant quelques mois à la réalisation de la Revue historique des armées fondée en 1945. Depuis le n° 271, la revue s'est enrichie d'une nouvelle rubrique comme annoncé dans l’éditorial : Parallèlement à ces évolutions de fond, la revue s’enrichit désormais d’une rubrique régulière consacrée à la généalogie. Intitulée « Généalogie », elle vise également à mieux répondre à la diversité des attentes de notre lectorat. Comme les articles consacrés à la symbolique et aux traditions militaires, cette nouvelle rubrique sera présente dans chaque numéro.

Quatre articles sont d'ores-et-déjà parus, dont trois disponibles en ligne sur la plateforme Revues.org : Les dossiers de pensions des troupes coloniales et indigènes. La sous-série GR 13 Yf« Votre ancêtre était… une femme » !Votre ancêtre a vu du pays grâce à l’arméeLe dernier article paru dans le n° 274 est consacré à un exemple d’index…

Q comme Quand le vin est tiré, il faut le boire

Image
Comme j'avais déjà utilisé un joker pour la lettre N... j'ai longuement cherché l'inspiration pour ne pas me défausser une seconde fois. Car « quand le vin est tiré... il faut le boire »  ! 
J'avais bien une Catherine Quideville, née à Brix le 23 juillet 1641 parmi les ancêtres de ma fille Suzane...  Mais en voulant en savoir un peu plus sur ce sosa n° 4287...  je n'ai trouvé sur Internet que des informations contradictoires qui ont fini par me décourager !
Par conséquent, j'ai préféré suivre une nouvelle piste, celle du Quizz généalogique. Mais après vérification, celle-ci avait déjà été largement empruntée lors du précédent ChallengeAZ sur les blogs de Lulu Matern'Elles ou encore Sorcière.
Il me restait encore le Québec... où mon filleul vient de s'installer il y a quelques mois. Mais que dire de plus sur les PVTistes (Permis Vacances-Travail) au Canada, mis à part qu'il y a de plus en plus de français à tenter l’aventure.
Donc, vous l'aurez compr…