Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le « conjoint de travail » et la psychogénéalogie

Depuis le début de ma carrière, j'ai toujours fonctionné en binôme soudé et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que la notion de femme de travail « work wife » ou mari de bureau « office husband » désigne chez les anglophones cette intimité professionnelle, platonique bien sûr. Et comme toujours, la première fois est la plus marquante !


Mon premier « conjoint de travail » était un ancien major de l'armée terre, grade le plus élevé chez les sous-officiers. De 25 ans mon ainé, il nous a quitté en septembre 2018. Cela faisait déjà 20 ans que nous ne cohabitions plus professionnellement mais notre relation de travail s'était muée en une amitié durable et un profond respect mutuel.

Son décès m'a plongée dans une profonde tristesse que j'ai eu du mal à comprendre au départ, puisque nous ne partagions plus aucun quotidien. Un facteur aggravant a sans doute été la manière dont j'ai appris son décès, sur Facebook, alors que je ne m'y étais pas du tout prépar…

Derniers articles

Un peu d'héraldique dans ce monde numérique

Mes coups de 💙 du #ChallengeAZ

Z comme Zep (Carnet intime)

Y comme Yacht Club

X comme An X

W comme Wargner le soldat sculpteur (1837-1884)

V comme Valorisation du patrimoine fortifié

U comme Usine de soude

T comme Trou du pirate