F comme Francearchives.fr

La principale difficulté dans la recherche d’un ancêtre blessé en 1914-1918 est l'éparpillement des sources. Or, le portail https://francearchives.fr a justement pour objectif de faciliter l’accès à des fonds dispersés sur le territoire national.

Lancé fin mars 2017, la première version du portail donne déjà accès à plus de 35 000 instruments de recherche provenant des différents ministères partenaires, Tout comme le Grand Mémorial, il offre d’ores-et-déjà la possibilité d’accéder facilement aux ressources conservées par les services publics d'archives participants.

La recherche sur les blessés de la Grande Guerre permet ainsi d’orienter le chercheur vers différents types de ressources, numérisées ou non, qu’il s’agisse de l’état des sources de la Première Guerre mondiale dans le Cantal, de l’inventaire de la série R en Touraine ou encore du répertoire numérique du Fonds Rémy Bertrand dans les Hautes-Alpes.

Copie d'écran du portail FranceArchives


Car l’intérêt principal aujourd’hui de ce type de recherche et de signaler des sources dans des séries d’archives qui n’ont pas a priori de lien direct avec le sujet. Autre point non négligeable pour un généalogiste, Francearchives.fr contiendrait déjà autant de noms de personnes que l’ensemble des pages francophones de l’encyclopédie Wikipédia !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

C comme Carte du combattant