A comme Addiction

Tous les généalogistes vous le diront... la généalogie est une addiction ! Si être addict désigne une personne sous dépendance d'une activité spécifique... je dois me rendre à l’évidence, j'ai tous les symptômes de l'addiction.

Alors, comment faire quand on est addict au #ChallengeAZ et que l'on n'a pas une minute à consacrer à cet événement majeur du calendrier généalogique ?
Eh bien, on trouve une solution alternative ou plutôt un plan B... comme #Blessés ! En collaboration avec Archives & Culture, je rédige en effet un guide de généalogie sur les principales sources de la Grande Guerre permettant de retracer le parcours d’un ancêtre blessé et soigné.

Couverture provisoire du guide à paraître en septembre
Cette publication, dont la parution est prévue en septembre 2017, décrit à la fois les archives publiques et les fonds privés susceptibles d’éclairer l’histoire des soldats qui ont été pris en charge par une formation sanitaire et hospitalière.

Pour présenter la richesse et la diversité des documents produits dans le cadre de l’activité médicale « hors norme » engendrée par le premier conflit mondial, le début de cet ouvrage rappelle l’organisation des structures sanitaires, la répartition des rôles entre l’armée et les trois sociétés d’assistance relevant de la Croix-Rouge française ainsi que la chaîne d’évacuation du blessé depuis la ligne de front jusqu’à l’hôpital.

Sans déflorer le sujet... je vous propose donc de consacrer mon défi 2017 aux problématiques sanitaires de la Grande Guerre en m'appuyant notamment sur des cas concrets que j'ai eu l'occasion de croiser tout au long de mes recherches.

Bon challenge à tous !

Commentaires

  1. Très intéressant, voilà qui me fera peut-être enfin prendre le temps de me renseigner sur les diverses ambulances qu'a vues mon bisaïeul. Au plaisir de vous lire, car c'en est toujours un ! ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci pour ce commentaire. Je consacre en effet une page du guide aux ambulances car il est vrai que la recherche est complexe.

      Supprimer
  2. J'attends la sortie de ce guide avec impatience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ;-) J'avoue stresser un peu dans la dernière ligne droite... il me reste peu de pages à écrire... mais avec le challenge ça fait un peu... beaucoup ! C'est les risques de l'addiction !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

K comme Kaas