L comme Loire

Étant donné le titre de mon blog, vous vous attendiez sans doute à L comme Lorraine. Eh bien non, raté ! On a beau être attaché à sa région et à ses racines... c'est finalement sur les bords de la Loire que nous avons décidé de nous installer pour nos vieux jours... à Ingrandes... « et au-delà » prend tout son sens !

Vue sur le pont d'Ingrandes
Et tout naturellement, nous nous sommes rendus aux Archives départementales de Maine-et-Loire pour tenter de faire la généalogie de notre maison... en commençant par les plans cadastraux napoléoniens... qui n'étaient pas encore disponibles en ligne ! Puis en 2008, nous avons consulté les plans d'aménagement d'Ingrandes encore conservés par la Mairie... Et enfin, en 2010, nous avons complété nos recherches aux Archives départementales de la Loire-Atlantique qui détiennent les matricules de l'inscription maritime du quartier d'Ingrandes (7R7 44-57) ainsi que des sources sur l'ancienne verrerie royale (Fonds Bouchaud 133 J 140-160). Sans doute une déformation professionnelle !

La Frontière se souvient (2010)
Je ne suis pas totalement dépaysée... puisque le nom « Ingrandes » signifie frontière et que nous sommes à quelques mètres de la Pierre de Bretagne, qui marque la frontière historique avec l'Anjou... Une association de bénévoles organise depuis plusieurs années déjà un spectacle de rue, avec la commune voisine du Fresne... « La Frontière se souvient » pour faire découvrir les grands épisodes de l'histoire Ingrandaise...  


La Frontière se souvient (2010)
Et on en revient à Aliénor d'Aquitaine... car ce serait sur une initiative de son second époux, Henri II, qu'auraient été construites les premières levées au milieu du XIIe siècle, pour protéger les habitants des inondations.  



Fière de son histoire, la municipalité n'en a pas moins cédé à la mode des logos, en abandonnant récemment ses armoiries communales :
Écartelé, au premier et au quatrième d'argent au pal de sinople, au deuxième et au troisième de sinople au pal d'argent
Blason communal d'Ingrandes-sur-Loire

Commentaires

  1. J'ai aussi failli publier un " L comme Loire" ! Finalement c'est "L comme Lourdes"... Et mon "L" sera publié en partie dans l'article sur la lettre N.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou L comme Léontine... Une histoire très poignante !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

K comme Kaas