I comme Instagram

Je teste depuis un certain temps déjà différents réseaux sociaux (twitter, facebook, linkedIn,  etc.) afin notamment de choisir les médias les plus adaptés à mes besoins personnels, professionnels ou encore généalogiques [actuellement je teste blogger ;-)] ! Fin novembre 2013, je me suis attaquée à Instagram lors du séminaire des Archives de France qui s'est tenu à Marseille et j'ai immédiatement été séduite par cette application.

Avec une facilité déconcertante, Instagram vous permet de saisir le moment... et de retravailler si vous le souhaitez vos photographies grâce à quinze filtres et différents encadrements(1)... le résultat est bluffant ! Mais surtout, cette application permet de partager ses photographies et ses vidéos avec son réseau, en commentant les clichés publiés. Idéal pour un généalogiste en vadrouille... ci-dessous à Brix(2), village dont est originaire une grande partie de la famille normande depuis le XVIe siècle et jusqu'à nos jours...

Église et cimetière de Brix dans la Manche
Autre exemple, lorsque j'ai visité la bibliothèque historique des Archives nationales, j'en ai profité pour photographier la couverture du Livre d’or du souvenir français, Lorraine, Alsace, Lorraine Sarroise, Luxembourg publié en 1929 en précisant son lieu de conservation et sa cote... et il m'a été facile par la suite de le publier dans mon billet du 4 juin 2014.

Il s'agit d'une application qui permet d'illustrer avec un certain regard ses découvertes. En six mois d'utilisation, je n'ai pas encore eu le temps d'en développer véritablement l'usage pour mes recherches généalogiques... mais je m'en suis volontiers servi pour mes rendez-vous archivistiques :
  • Le 5 décembre 2013, le président de l'Association des archivistes français lors du Conseil supérieur des Archives

  • Les Vœux 2014 aux personnels des Archives nationales, site de Pierrefitte-sur-Seine, le 9 janvier 2014

Lorsque nous nous rendrons le 1er juin 2015 sur la tombe du soldat Daulier pour le centenaire de sa disparition, je pense que c'est via Instagram que j'immortaliserai cette commémoration !


(1) Depuis la parution de mon billet... les cadres ont vraisemblablement disparu de l'application et c'est dommage !
(2) Pithois (Claude) , Brix, berceau des rois d’Écosse, Siouville-Hague, 1980, 588 p.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

K comme Kaas