X comme XML

Nous sommes en théorie au moins deux dans ce ChallengeAZ à nous être concentrés cette année sur les problèmes technico-généalogiques. Sur son blog intitulé D'Arverne et d'Armorique, Jean-Marc Bogros s'est intéressé aux « gros mots » de l'informatique autour de la généalogie.

Copie d'écran des billets A à C publiés
sur le blog de @Jimbogenealogie
Me voilà donc décomplexée pour aborder en fin de parcours et à court d'idées le langage à balises eXtensible ! Recommandé et reconnu par le W3C (World Wide Web Consortium) depuis 1998, le langage XML (eXtensible Markup Language) permet la description et l'échange de documents structurés grâce à des balises (markup).

On ne compte plus les avantages de ce métalangage, lisible à la fois par l'humain et par les machines et utilisable dans tous les domaines d'applications. XML offre en outre la possibilité de séparer le contenu de la présentation. Associé à la DTD-EAD, ce langage permet de réaliser des inventaires d'archives à la fois conformes aux normes et facilement échangeables et interopérables...

Il n'est donc pas surprenant de constater que la version 1.0 du format GEDCOM X, langage de balisage à l'étude, se base également sur XML... Encore un point de convergence...

Commentaires

  1. Bonjour Sandrine, et merci pour la mention. Nos chemins vont à nouveau se croiser sur le web, puisque ce soir à 19h00 sera publié mon article pour la lettre X comme....Gedcom X. ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

C comme Carte du combattant