O comme Open data

Les archivistes se sont mobilisés dans le cadre du projet de loi pour une République numérique adopté au Sénat le 3 mai 2016... non pas pour s'y opposer bien évidemment mais dans un souci que je qualifierais de Realpolitik !

Tweet publié par @ArchimagRedac le 9 mai 2016
Préparé dans une démarche collaborative louable, ce texte vise à accroître l'ouverture des données publiques en France... sous réserve toutefois du droits de propriété intellectuelle détenus par des tiers.

Pour que la mise en ligne des documents open-datables soit possible cela implique au préalable et a minima des opérations de classement et de description archivistique longues et coûteuses.

Quels sont les coûts de ces projets Open data
et quels travaux préparatoires cela
 nécessite-t-il ? ; une journée d'étude sur l'Open data organisée par la Bibliothèque nationale de France en partenariat avec l'AFNOR, tentera de répondre à ces interrogations le 24 juin prochain. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

A comme Addiction

K comme Kaas