W comme Web sémantique

Les archivistes sont les bons élèves de la sphère patrimoniale pour ce qui est des documents numérisés accessibles en ligne... 471 millions selon les dernières statistiques du réseau, disponibles sur le site du Service interministériel des Archives de France.

Rapport d'activité 2014 des Archives en France (p. 5)
Pour autant, certaines ressources sont décrites de manière succincte et il est parfois difficile de visualiser, côte à côte, différents niveaux de description... 

Cette logique pyramidale qui est le propre de la description archivistique basée sur une norme générale et internationale trouve ses limites au regard des usages actuels du web.

La solution semble être le Web sémantique et son modèle de base (RDF) qui permet de structurer les données tout en donnant à voir. 

Une réflexion qui nous rapproche vraisemblablement de l'idée de l'arbre généalogique universel... ou pas ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

K comme Kaas

A comme #AAFtroyes16