K comme Kriechschade

Séquence francique ! Comme j'ai eu l'occasion de l'évoquer en 2014 dans C comme Cendrine, je représente la première génération à avoir perdu l'usage du dialecte mosellan... du Platt comme on dit chez nous.
Copie d'écran de la page du site Lexilogos
dédiée au Francique rhénan & mosellan
Et pourtant, je suis toujours surprise des marques indélébiles laissées par ma langue régionale. J'ai récemment participé à une conversation où il était question des dommages de guerre... et je ne voyais plus du tout de quoi il en retournait... jusqu'à ce que soudain, la connexion se fasse : 

« Ah, vous voulez parler des Kriechschade »... seule expression que ma mémoire avait déniée retenir !

Copie d'écran de la page d'accueil du site associatif Projet Babel consacrée aux dialectes franciques



Dans le même esprit, quelle ne fut pas ma joie de croiser au forum de Troyes un compatriote originaire de Forbach et qui twitte en Platt... plaisir vraisemblablement partagé !

Commentaires

  1. OMG! et moi qui croyait que le Luxembourger etait horrible a dechiffrer, meme pour une qui connait assez bien l'Allemand. Le "Platt" est encore pire! Me voila rassuree, car j'avais du mal a croire que vous aviez fait une faute d'orthographe dans le titre de votre billet! Annick H.

    RépondreSupprimer
  2. Eh oui... nous prononçons Kriech et non Krieg comme en allemand... mais je ne suis pas du tout certaine de l'orthographe néanmoins !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Aliénor d’Aquitaine

K comme Kaas

A comme #AAFtroyes16